Lhandar

Lhandar est un rpg se déroulant à l'époque médiéval. Vous incarnerez un seigneur, un simple soldat, un prêtre ou n'importe quel autre personnage caractéristique de l'époque médiéval de votre choix. Lhandar est une île ayant été conquise par des hérétiques
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cachette de la Main d'Argent

Aller en bas 
AuteurMessage
Darne
Admin
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: La cachette de la Main d'Argent   Dim 5 Fév - 16:22

Après qu’il eut griffonné quelques renseignements sur un bout de papier, Darne se rendit au lieu convenu quelques heures plus tôt avec Yarloff. Prenant garde de ne pas être vu de l’homme qui le suivait, il déposa le mot dans une petite cachette dont seule la Main d’Argent connaissait l’existence. Une fois ceci fait, il se redirigea vers les lieux de vie. N’ayant pas mangé depuis la veille, son estomac réclamait dû.

Yarloff quant à lui se rinçait l’œil au détour d’une ruelle, ne pouvant s’empêcher d’admirer ce cadeau du ciel que sont les femmes. Son commandement l’avait en effet invité à prendre du repos suite à son acte héroïque que tout à chacun applaudissait. Le plaisir qu’il éprouvait en observant ces courbes propres à la gente féminine faisait pour lui office de repos. Puis, mettant court à toute sorte de fantasmes, il se rappela le pourquoi de son repos et de la conversation qui s’en été suivit avec son nouveau « patron ». Il prit donc la direction du centre de Port-Lavis pour se rendre au point de rendez-vous.

Une fois sur place, Yarloff s’adossa à un mur en attendant la venue de Darne, mais ce dernier tardait à venir. Il se décida donc à regarder prudemment dans la cachette qu’il lui avait indiqué. En voyant le mot, Yarloff se dit qu’un problème avait dut survenir pour que la communication se fasse par lettre plutôt qu’oralement. Tout en prenant soin de ne pas être vu, il trouva un endroit au calme pour se décider à la lire. Dans celle-ci, il put lire :

« Quelqu’un me suit et je ne peux donc me présenter à toi sans que cela n’éveille les soupçons. Je ne sais par qui cet homme est mandaté mais cela importe peu pour le moment. Tâche juste d’être le plus naturel qu’il soit au quotidien. Par ailleurs, l’homme à qui nous avions raconté l’attaque est venu me voir pour une déposition. J’en ai déduit qu’il en était de même pour toi. Nous n’avons rien à craindre, aucunes preuves ne peuvent être retenues contre nous. D’ici quelques heures, je me rendrai à la citadelle pour y rencontrer l’amiral. Je t’invite à prendre ta récompense comme tu le souhaites, pour ma part j’ai d’autres projets dans le but d’agrandir notre petite famille. Tâche de te renseigner quelques peu sur de possibles recrus, je me chargerai de les aborder. Un grand avenir nous attend mon ami, et cet amiral n’est autre que le tremplin pour y parvenir. Oh et surtout, prends garde de ne pas être suivit comme je le suis et détruit cette lettre comme bon te semble. Darne »

Ainsi tout se passait bien, malgré quelques éléments perturbateurs. Yarloff avait bien fait d’écouter Darne, grâce à lui, il serait bientôt aussi riche que dans ses rêves les plus fous. Mais en attendant, il fallait rejoindre la citadelle pour l’entretient avec l’amiral. Après avoir replié la lettre, Yarloff l’avala pour être sûr que personne ne tombe dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La cachette de la Main d'Argent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Réservée) L'argent est une langue qui parle, mais aussi une main qui tue.
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» La salle de l'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lhandar :: Les Confréries :: La main d'argent-
Sauter vers: